Mind7 Consulting s’installe au Luxembourg !

Mind7 Consulting a connu une forte croissance et ne va pas s’arrêter en si bon chemin…

En effet les premiers bureaux en dehors de nos frontières ont été inaugurés, et nous avons désormais un pied à terre au Luxembourg ! Nous étions déjà présents sur le marché Luxembourgeois depuis les débuts de Mind7 Consulting en 2011, nous serons donc désormais plus proches de nos clients et en capacité d’intervenir plus fortement localement.

Notre présence au Luxembourg est d’autant plus forte que, Myrtea Metrics, petite soeur de Mind7 Consulting, a été retenue par le #LePlateauLux de Société Générale comme une des premières startup a être accueillie et bénéficier de ce cadre.

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]

Mind7 Consulting intègre son nouveau siège pour soutenir sa croissance

Mind7 Consulting, cabinet spécialisé dans le traitement des données et la mesure de la performance, poursuit son expansion. En 2017, Mind7 Consulting a une nouvelle fois connu un développement soutenu sur ses domaines d’expertise en accompagnant ses clients historiques et de nouveaux entrants dans leurs différents projets. Cela s’est traduit pragmatiquement par une hausse de plus de 60 % de son chiffre d’affaires.

C’est dans ce contexte que l’ESN a intégré son nouveau siège sur Paris afin de réunir ses équipes et de leur proposer un cadre de travail unique. En effet, ces locaux ont pour vocation de permettre à chacun d’évoluer dans les meilleures conditions et de favoriser le travail collaboratif. Ce nouveau siège sera aussi une vitrine du savoir-faire de Mind7 Consulting qui pourra y accueillir ses clients et partenaires pour travailler avec eux sur leurs différents projets.

Cette annonce permettra enfin à l’ESN d’accueillir de nouveaux collaborateurs. 40 postes sont ouverts : Consultant Data seach, Consultant Fonctionnel, Scrum Master, etc

Andrea ZERIAL et Stéphane HUGOT, Directeurs associés de Mind7 Consulting « La croissance importante de nos résultats nous conduit à renforcer notre organisation et nos différentes équipes. L’intégration de notre nouveau siège sur Paris est une étape-clé et va nous permettre de renforcer l’attractivité de notre marque employeur. Nous allons investir à nouveau pour continuer à accroître notre qualité de service et permettre à nos clients de mener à bien leurs projets. »

 

Retrouvez cet article publié sur :

https://www.solutions- numeriques.com/communiques/ mind7-consulting-integre-son- nouveau-siege-pour-soutenir- sa-croissance-2/
https://lentrepriseconnectee. com/articles/175233/mind7- consulting-integre-son- nouveau-siege-pour-soutenir- sa-croissance.html
http://www.itnumeric.com/ mind7-consulting-integre-son- nouveau-siege-pour-soutenir- sa-croissance-communique/
https://itchannel.info/ articles/175233/mind7- consulting-integre-son- nouveau-siege-pour-soutenir- sa-croissance.html
http://www.bourseactu.com/ news/180768/mind7-consulting- integre-son-nouveau-siege- pour-soutenir-sa-croissance
https://infodsi.com/articles/ 175233/mind7-consulting- integre-son-nouveau-siege- pour-soutenir-sa-croissance. html

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]

Banca Carridge nouveau partenaire d’IBM, une nouvelle qui en dit long

Voici une nouvelle qui en dit long! Cette opération (https://bit.ly/2KUusrN) pourrait nous échapper. Pourtant, elle illustre à quel point le digital est l’enjeu majeur des banques.

En effet, quelle est la situation? Banca Carige est une banque italienne locale. De taille modeste, malgré ses 500 ans d’historique, elle vient d’enchaîner 5 exercices de pertes (aïe!) et a lancé un plan d’envergure qui vise à réduire les coûts, revoir les process et la stratégie commerciale et liquider quelques actifs (cf. slide 3 de https://bit.ly/2L0R8d3). Ceci a permis de renouer avec les bénéfices sur le 1er trimestre de l’année. Bravo!

Pour aller plus loin, Carige conclut un accord avec IBM non seulement pour un outsourcing IT classique mais surtout pour revoir et améliorer ses applications. L’idée est bien de rattraper un retard avec le digital et de soutenir les objectifs stratégiques de performance, d’économie et d’amélioration de la relation client. A ce titre, le digital devient donc un levier stratégique à part entière. Nouveaux dans les banques.

C’est cette communication qui est véritablement intéressante dans cette nouvelle (ex. en Italien avec https://lnkd.in/ePFDz9d).

 

https://www.linkedin.com/feed/ update/urn:li:activity: 6422849881999757312

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]

RPA : un concept ancien qui s’inscrit dans une démarche globale

Face à l’engouement actuel pour le RPA (Robotic Process Automation), il est important de rappeler que ce concept, déjà ancien, s’intègre dans une démarche plus globale.

Le RPA est un Catalyseur, une façon à moindre coût d’amorcer le changement digital. C’est l’occasion de travailler avec les opérationnels, d’améliorer les procédures mais aussi de faire remonter des besoins et idées d’amélioration. Le robot va donner de premiers résultats sans toucher au “legacy” et réduire les tâches à faible valeur ajoutée.

Le RPA est un Facilitateur de la transformation, car une fois le temps libéré grâce aux premières automatisations, on va pouvoir prendre plus de recul quant à la refonte des façons de travailler. Des démarches qualité (type DMAIC) ou orientées outil (type Process Intelligence), vont, de façon itérative, accompagner la transformation digitale.

Le RPA est un Amplificateur car malgré la transformation (outils, architecture, partenariat…), il est difficile de traiter 100% des cas ! il reste toujours quelques particularités et exceptions et le RPA peut alors servir de “voiture balais” et simplifier la gestion de ces exceptions.

Le RPA ne doit certes pas être la pierre angulaire de votre projet de transformation, mais s’en priver serait passer à côté de « Quick Wins ».

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]

Le rôle de l’agilité dans la connaissance client

Depuis des années, les professionnels de tous secteurs cherchent à améliorer la connaissance client pour gagner en compétitivité et en qualité de service. Au-delà de l’interaction client (vente, échanges…) qui reste primordiale, les activités sous-jacentes (ex. processus internes, livraison, facturation…) déterminent également la satisfaction finale et la performance de l’entreprise.

Collecter et traiter à la volée ces informations est donc un plus car cela va permettre de réagir a plus tôt. Les contraintes du temps réel sont alors à prendre en compte. Tout d’abord, il faut concevoir l’architecture Big Data adaptée aux objectifs métier. Assurer ensuite l’intégration avec le SI existant pour assurer le fonctionnement quotidien et consolider l’information pertinente.

À partir de là, créer des applications métier pour adresser des problématiques et différenciateurs métier.

Enfin, garantir le bon fonctionnement des activités “business” grâce à une supervision optimisée. Pour de telles initiatives, une approche agile est fondamentale : des équipes mixtes internes/partenaires pour assurer la compréhension et l’expertise, des itérations courtes pour donner de la visibilité, des petits pas pour rester pragmatiques…

[shareaholic app=”share_buttons” id=”22893663″ class=”m7-vc-post_share_buttons”]